Une distribution serveur c’est quoi ? | 3 VMs prêtes à l’emploi

Avant toutes chose, un petit rappel est nécessaire…

Une distribution Linux, appelée aussi distribution GNU/Linux pour faire référence aux logiciels du projet GNU, est un ensemble cohérent de logiciels, la plupart étant logiciels libres, assemblés autour du noyau Linux.

Il existe une très grande variété de systèmes GNU+Linux, ayant chacun des objectifs et une philosophie particulière. Les éléments différenciant principalement ces systèmes d’exploitation sont : la convivialité (facilité de mise en œuvre), l’intégration (taille du parc de logiciels validés distribués), la notoriété (communauté informative pour résoudre les problèmes), leur fréquence de mise à jour, leur gestion des paquets et le mainteneur de la distribution (généralement une entreprise ou une communauté). Leur point commun est leur noyau, Linux, et un certain nombre de commandes.

Il existe plusieurs centaines de systèmes GNU+Linux, chacun ayant ses particularités.

  • Les distributions à usage spécifique automatisant et facilitant l’installation des composants nécessaires pour par exemple réaliser : pare-feurouteurgrappe de calculédition multimédia
  • Les distributions pouvant être installées sur un grand nombre de matériels spécifiques (grâce aux supports de nombreuses architectures).
  • Les distributions généralistes, dont les plus populaires sont : DebianGentooMageiaFedoraSlackwareOpenSUSE, ou encore Ubuntu permettant des usages variés.
  • Les distributions orientées exclusivement vers l’entreprise avec un contrat de support annuel (à base de souscription par machine) par exemple Red Hat Entreprise LinuxUbuntu Long Term Support et SUSE Linux Enterprise.

J’en arrive maintenant à la différenciation entre une distribution orientée desktop (station de travail) et une distribution dite serveur 🙂 Beaucoup ne savent pas ce qu’est une distribution serveur (pourquoi et comment l’utiliser)!

Ce qui m’a donné envie de créer cet article, c’est ce post sur le groupe Facebook « blabla LINUX »: https://goo.gl/xvqNME

Voici Debian 8.7.1 amd64 en version desktop Xfce…

Voici Debian 8.7.1 amd64 en version server…

Quoi juste un écran noir à la façon terminal! 🙂 Hé oui… 🙂 Une version serveur est comme dit plus haut, une distribution dépourvue entre autre de son environnement de bureau. Une version serveur est juste une console 🙂


Les distributions peuvent être destinées à faire fonctionner une machine serveur ou une machine de type bureau et cela influence le choix logiciel. Une distribution orientée bureau se doit d’inclure un environnement graphique (GNOME ou KDE, …) et un serveur graphique (Xorg,…), tout le contraire d’une distribution serveur qui se passera très bien de ces logiciels.

Les deux distributions type serveur les plus populaires sont:

  • Debian fut originellement orientée serveur, mais depuis la version 5 sortie en février 2009, cette distribution a atteint un niveau de convivialité qui la rend de plus en plus attractive auprès du grand public, et particulièrement auprès de celles et ceux qui partagent et soutiennent la philosophie non commerciale de Debian.
  • Ubuntu est à l’origine une distribution bureau mais il existe une version serveur avec des logiciels performants pour une distribution orientée serveur, sans bureau.
Je veux en savoir plus…

Il faut aussi faire la différence avec un serveur de type physique!  Car certains vont vous dire: « j’ai un serveur » parce qu’il ont installée une distribution de type serveur sur leur ordinateur. D’autre vous dirons « j’ai un serveur » parce qu’il ont un serveur de type matériel!

Des serveurs empilés
Je veux en savoir plus…

Envie de tester ?


Debian server 9.0.0 Stretch

J’ai pensé à vous 🙂 Tout d’abord avec une première machine virtuelle prête à l’emploi au format VirtualBox (.vdi) archivée en .7z 🙂

Détails

  • Général
    • Nom : debian-server-9.0.0-amd64
    • Type d’OS : Debian (64-bit)
  •   Système 
    •       Mémoire vive : 1024 Mo
    •       Nombre de processeurs : 1
    •       Temps processeur alloué:  100%
    •       Ordre d’amorçage : Optique, Disque dur
    •       VT-x/AMD-V : Activé
    •       Pagination imbriquée :  Activée
    •       Interface de paravirtualisation: Par défaut
  •   Affichage
    •       Mémoire vidéo : 16 Mo
    •       Accélération 3D : Désactivée
    •       Accélération 2D : Désactivée
    •       Serveur du bureau à distance (RDP): Désactivé
  •   Stockage
    •       Contrôleur : SATA
    •       Port SATA 0 : debian-server-9.0.0-amd64.vdi (Normal, 200,00 Gio)
  •   Son

Désactivé

  •   Réseau
    •       Carte 1 : Intel PRO/1000 MT Desktop (Pont avec l’interface Realtek RTL8723BE Wireless LAN 802.11n PCI-E NIC)
  •   Ports séries

Désactivé

  •   USB
    •       Filtres : 0 (0 actif)
  •   Dossiers partagés 

Aucun

  • Description
    •        Machine virtuelle créée par Any (Amaury Libert) pour la communauté « blabla LINUX » sur Facebook groupe: https://www.facebook.com/groups/blablalinux/
    •        Pays: Belgique
    •        Langue: français
    •        Clavier: belge
    •        Nom complet: blablateurx
    •        Nom utilisateur: bblx
    •        Mot de passe: blabla (root: blablalinux)

Instantannés

Une fois décompressée et ajoutée à VirtualBox vous obtiendrez une version serveur de Debian 9.0.0 Stretch installée de base avec les utilitaires usuels du système et un serveur ssh 🙂

Captures de ‘installation

 

Téléchargements

 

Connaître l’adresse IP

Le commutateur réseau virtuel à un accès par pont.

Pour connaître l’adresse IP: /sbin/ip -4 addr 

Pour se connecter en SSH: ssh bblx@

À votre première connexion, vous allez avoir une alerte indiquant que le serveur n’est pas reconnu. Tapez seulement « yes » et appuyez sur ENTER.

Ubuntu server 16.04.2 LTS

La deuxième machine virtuelle prête à l’emploi au format VirtualBox (.vdi) archivée en .7z 🙂 est une version serveur d’Ubuntu 16.04.2 installée de base avec les utilitaires usuels du système et un serveur ssh 🙂

Détails

  •   Général
    •       Nom : ubuntu-16.04.2-server-amd64
    •       Type d’OS : Ubuntu (64-bit)
  •   Système 
    •       Mémoire vive : 1024 Mo
    •       Nombre de processeurs : 1
    •       Temps processeur alloué: 100%
    •       Ordre d’amorçage : Optique, Disque dur
    •       VT-x/AMD-V : Activé
    •       Pagination imbriquée : Activée
    •       Interface de paravirtualisation: Par défaut
  •   Affichage
    •       Mémoire vidéo : 16 Mo
    •       Accélération 3D : Désactivée
    •       Accélération 2D : Désactivée
    •       Serveur du bureau à distance (RDP): Désactivé
  •   Stockage
    •       Contrôleur : SATA
    •         Port SATA 0 : ubuntu-16.04.2-server-amd64-disk1.vdi (Normal, 200,00 Gio)
  •   Son

Désactivé

  •   Réseau
    •       Carte 1 : Intel PRO/1000 MT Desktop (Pont avec l’interface Realtek RTL8723BE Wireless LAN 802.11n PCI-E NIC)
  •   Ports séries

Désactivé

  •   USB
    •       Filtres : 0 (0 actif)
  •   Dossiers partagés 

Aucun

  • Description
    •       Machine virtuelle créée par Any (Amaury Libert) pour la communauté « blabla LINUX » sur Facebook groupe: https://www.facebook.com/groups/blablalinux/
    •       Pays: Belgique
    •       Langue: français
    •       Clavier: belge
    •       Nom complet: blablateurx
    •       Nom utilisateur: bblx
    •       Mot de passe: blablalinux

Instantannés

Captures de l’installation

 

Téléchargements

 

Connaître l’adresse IP

Le commutateur réseau virtuel à un accès par pont.

Pour connaître l’adresse IP: ifconfig 

Pour se connecter en SSH: ssh bblx@

À votre première connexion, vous allez avoir une alerte indiquant que le serveur n’est pas reconnu. Tapez seulement « yes » et appuyez sur ENTER.

Ubuntu server 16.04.2 LTS (LAMP/ownCloud)

Je vous propose une troisième machine virtuelle toujours basée sur une version serveur d’Ubuntu 16.04.2 installée de base avec un serveur ssh.

Détails

  •   Général
    •       Nom : ubuntu-16.04.2-server-amd64-owncloud
    •       Type d’OS : Ubuntu (64-bit)
  •   Système 
    •       Mémoire vive : 1024 Mo
    •       Nombre de processeurs : 1
    •       Temps processeur alloué: 100%
    •       Ordre d’amorçage : Optique, Disque dur
    •       VT-x/AMD-V : Activé
    •       Pagination imbriquée : Activée
    •       Interface de paravirtualisation: Par défaut
  •   Affichage
    •       Mémoire vidéo : 16 Mo
    •       Accélération 3D : Désactivée
    •       Accélération 2D : Désactivée
    •       Serveur du bureau à distance (RDP): Désactivé
  •   Stockage
    •       Contrôleur : SATA
    •         Port SATA 0 : ubuntu-16.04.2-server-amd64.vdi (Normal, 200,00 Gio)
  •   Son

Désactivé

  •   Réseau
    •       Carte 1 : Intel PRO/1000 MT Desktop (Pont avec l’interface Realtek RTL8723BE Wireless LAN 802.11n PCI-E NIC)
  •   Ports séries

Désactivé

  •   USB
    •       Filtres : 0 (0 actif)
  •   Dossiers partagés 

Aucun

  • Description
    •       Machine virtuelle créée par Any (Amaury Libert) pour la communauté « blabla LINUX » sur Facebook groupe: https://www.facebook.com/groups/blablalinux/
    •       Pays: Belgique
    •       Langue: français
    •       Clavier: belge
    •       Nom complet: blablateurx
    •       Nom utilisateur: bblx
    •       Mot de passe: blablalinux
    •       Mysql: blablalinux
    •       Base de donnée: owncloud
    •       Utilisateur base de donnée: owncloud
    •       Mot de passe base de donnée: blablalinux

Instantannés

Une fois l’installation terminée, à été installé manuellement « lamp » (apache/mysql/php) et « ownCloud » 🙂 Ce dernier est parfaitement fonctionnel. Il vous suffira de rentrer un compte administrateur avec son identifiant et de terminer l’installation avec « sqlite » ou encore avec « mysql » et les informations crées pour vous et situées plus haut. Pourquoi me direz vous? Vous pourrez avoir un (petit) aperçu de ce qui peut être fait avec une version serveur, et quoi de mieux que ownCloud pour cela?! J’ai remarqué que beaucoup s’y intéressait sans pour autant savoir l’installer. Vous aller ainsi pouvoir avoir votre propre cloud fonctionnel 🙂

Captures de l’installation

 

Téléchargements

Connaître l’adresse IP

Le commutateur réseau virtuel à un accès par pont.

Pour connaître l’adresse IP: ifconfig 

Pour se connecter en SSH: ssh bblx@

À votre première connexion, vous allez avoir une alerte indiquant que le serveur n’est pas reconnu. Tapez seulement « yes » et appuyez sur ENTER.


Vous remarquerez que ses trois machines virtuelles ont étés paramétrées en tenant compte du lieu où je me situe. A vous de modifier cela en fonction de chez vous!

Pistes pour Debian

Piste pour Ubuntu

Il n’est pas exclu que de nouvelles machines virtuelles sortent pour nos amis de France 🙂

Le tout en vidéo

OS Boxes by blabla  => allez voir, c’est cool 🙂

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s