Voici un de mes logiciel | Après X2Go Server/Client voici NoMachine et AnyDesk

TeamViewer est bien le numéro un ❕ Mais… ❔

Je vous vois arriver « avec le numéro un », laissez moi achever 😉 Le « Mais… » est très important 👈


Un peu de hors piste pour poser le sujet 😜


Bien souvent on met tous les outils d’une même catégorie sur le même pied d’égalité, et on les juge tous de la même manière ❕

On peut, mais en même temps il faut aller voir plus loin ❕❔

Je m’explique…

 

Tout le monde connait la distribution Ubuntu proposée et mise en avant par la société Canonical, mais en allant voir derrière, connaissez vous « Juju » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Juju_(logiciel)) ❔ Connaissez-vous « MAAS » (https://www.linformaticien.com/actualites/id/24430/metal-as-a-service-d-ubuntu-pour-gerer-facilement-son-cluster.aspx) ❔ Vous connaissez « OpenStack » (https://www.ubuntu.com/openstack et https://fr.wikipedia.org/wiki/OpenStack) ❔ Vous connaissez « Kubernetes » (https://www.ubuntu.com/kubernetes et https://fr.wikipedia.org/wiki/Kubernetes) ❔ Non ❔ On va revenir à plus simple alors 😁 Vous connaissez peut-être « Ubuntu Server » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Distribution_Linux#Serveur_ou_station_de_travail) ❔ « Ubuntu IoT » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Internet_des_objets) ❔ « Ubuntu Cloud » (images de serveur optimisées et certifiées pour des partenaires tels que Amazon AWS, Microsoft Azure, Google Cloud Platform, Oracle, Rackspace et IBM Cloud) ❔

Tout ça pour dire qu’Ubuntu avec Canonical c’est bien plus qu’une distribution. Tout comme RedHat 🤙 Et pourtant on va réduire Canonical à une société qui ne produit qu’une distribution comme le fait Mint ou Manjaro ❕❔

Et bien nous faisons le même avec TeamViewer ❕ Souvent quand on parle de ce dernier en pense seulement à…

  • « TeamViewer RemoteControl » : établissez des connexions entrantes et sortantes à distance d’ordinateur à ordinateur pour une assistance en temps réel ou un accès à des fichiers, réseaux et programmes. Collaborez en ligne, participez à des réunions, discutez avec d’autres personnes ou groupes et passez des appels vidéo en un seul clic. Après avoir téléchargé et installé ce logiciel, votre première session sera fonctionnelle en quelques secondes.

Mais il existe encore une fois bien d’autres produits. Toujours dans le contrôle distant il existe…

  • « TeamViewer QuickSupport » : optimisé pour la télé-assistance instantanée, ce petit module client ne nécessite ni installation ni droits d’administrateur. Il vous suffit de le télécharger, de double-cliquer et de fournir à votre agent de support l’ID et le mot de passe fournis.
  • « TeamViewer Host » : utilisé pour un accès 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 sur des ordinateurs distants, en faisant la solution idéale pour des utilisations telles que la surveillance à distance, la maintenance de serveurs ou la connexion à un PC ou Mac au bureau ou à domicile. Installez TeamViewer Host sur un nombre illimité d’ordinateurs et d’appareils. En tant qu’utilisateur sous licence, vous y avez accès à tous !
  • « TeamViewer QuickJoin » : rejoignez facilement des réunions ou des présentations et collaborez en ligne grâce à ce module client. Il ne nécessite ni installation ni droits d’administrateur. Il vous suffit de le télécharger, de double-cliquer et de saisir les données de session que votre ordinateur de réunion vous a fournies.
  • « TeamViewer Portable » :  comprend généralement toutes les fonctionnalités de la version complète de TeamViewer, sans devoir installer quoi que ce soit. En effet, TeamViewer Portable s’exécute directement depuis un CD ou une clé USB. TeamViewer Portable est la solution parfaite lorsque vous êtes en déplacement et que vous utilisez différents ordinateurs.
  • « TeamViewer Package » : utilisé pour déployer TeamViewer via Group Policy (GPO) dans un domaine Active Directory.

Et encore bien d’autres produits comme…

Voilà pourquoi entre autre c’est le numéro un 👈✔ On ne parle pas uniquement d’un logiciel, mais d’une suite complète de logiciels et d’outils. le tout étant multiplateforme avec une assistance aux entreprises 💪 Bien entendu, les prix des licences ne sont pas données. En même temps les besoins d’utilisations en sociétés ne sont pas les même que les besoins des particuliers ❕

Le coût pour « TeamViewer RemoteDesktop » peut aller jusque 125€/mois ❕ Si on vient greffer une seconde licence concernant un autre produit de la gamme, par exemple ‘ITbrain », et bien cela commence à chiffrer ❕ Mais encore une fois, il faut en avoir l’utilité. Si c’est le cas, vous ne serez pas déçu, la qualité sera belle et bien au rendez-vous ✌

Je sais de quoi je parle, j’ai été amené à utiliser sous licence pendant une année « TeamViewer RemoteDesktop », « ITbrain » et « TeamViewer QuickSupport ». Que du bonheur 🤞 Surtout « ITbrain » pour la surveillance et la gestion.

Voilà pourquoi c’est le numéro un 👊 

Tout n’est pas parfait quand même ❕ Notamment la version « RemoteDesktop » pour Linux ❕ Je pense vraiment qu’ils s’en foutent 😢 Et donc, si vous êtes un particulier, pourquoi alors ne pas essayer autre chose 👏 Que vous soyez sous Linux, Windows, que vous aillez un mobile sous Android ou iOS, je vais vous présenter DEUX logiciels multiplateforme 😃

Dans le domaine du remote desktop sur Linux j’ai déjà abordé « X2Go Server/Client » (basé sur la technologie NX de NoMachine cité ci-dessous) en vidéo sur YouTube…

Bon… Revenons à nos moutons… Premier logiciel…


Le hors piste est terminé, on peut commencer 😊


« NoMachine » et sa technologie « NX »

  • NoMachine NX est une solution terminal-serveur et d’accès distant basée sur un ensemble de technologies open source de classe entreprise. Les binaires eux-mêmes sont des applications propriétaires. NX permet de lancer n’importe quelle application graphique sur n’importe quel système d’exploitation à travers n’importe quelle connexion de réseau à une vitesse remarquable.
  • FreeNX est une application pour la connexion de client léger vers un serveur de terminal open source basée sur la technologie NX de NoMachine. Elle est capable de faire fonctionner des sessions graphiques X11sur toute connexion à partir d’un modem 56 kb/s, soit malgré une faible bande passante et une latence importante. Le paquetage FreeNX contient une implémentation libre (GPL) de la composante nxserver.

Monté comme un proxy, NX encapsule aussi le Remote Desktop Protocol – RDP, pour les sessions de Windows Terminal Server – et les sessions de Virtual Network Computing – VNC, disponibles sur la plupart des systèmes d’exploitation généralistes modernes – et leur apporte certaines de ces améliorations de la vitesse.

Pour réaliser cela, NX comprime les données X11 selon des techniques conçues pour minimiser la quantité de données à transmettre. NX utilise aussi beaucoup le cache, toujours afin de rendre la session aussi réactive que possible. Par exemple, si un menu est ouvert, cela prendra quelques secondes la première fois ; ensuite, chaque fois que le menu sera ouvert, il le sera immédiatement.

La technologie NX repose sur trois principes fondamentaux :

  • La compression des données ;
  • L’utilisation de caches ;
  • La suppression presque totale des allers-retours ;

NoMachine sur mobile

 

NoMachine sur desktop Linux

 

Site officiel : https://www.nomachine.com/

« AnyDesk » et sa technologie « DeskRT »

Basé sur une technologie nommée DeskRT, AnyDesk permet une prise en main à distance sans ralentissement et cela même en pleine résolution, même avec la transmission de l’audio. Certes la compression des images est visible, mais pas handicapante. Il est bien entendu possible de régler la qualité de l’affichage en fonction de sa connexion.

AnyDesk se présente sous la forme d’un programme portable et installable, laissant l’utilisateur libre de ce choix. La connexion, pourvu que le logiciel soit lancé sur les postes client et cible, est immédiate à la façon de TeamViewer via un identifiant unique.

Facile à prendre en main, car ergonomique, le logiciel ne propose pas des centaines d’options ou de paramétrage, mais rien n’y manque réellement : connexion et proxy, sécurité, affichage, audio. Affichage, qualité, pointeur et audio sont modifiables durant la connexion. Point important, il est possible d’ouvrir plusieurs connexions simultanément ; connexions qui, à la manière d’un VMware Workstation Player par exemple, viendront se loger dans différents onglets en haut de la fenêtre.

En outre il sera possible de bloquer le contrôle de l’utilisateur d’un côté ou de l’autre de l’écran, de synchroniser le presse-papier ou d’effectuer des captures d’écran.

Côté sécutité AnyDesk profite de connexions assurées via AES128 et clés RSA ; un chiffrement bien suffisant pour une utilisation personnelle et, dans la plupart des cas, professionnelle.

AnyDesk sur mobile

 

AnyDesk sur desktop Linux

AnyDesk (site officiel) : https://anydesk.fr/bureau-a-distance

Place au pop-corn 🍿🎬

TIMELINE

00:09 : Bonjour/Bonsoir 🤞 Prêt pour une longue vidéo ❔😜 ; 00:21 : L’article… ; 01:08 : Petite explication, mon avis, et un peu d’histoire avant de commencer 😮 ; 08:52 : NoMachine… Téléchargement et installation sur nos deux machines virtuelles qui feront le rôle de client/server 🤙 ; 11:51 : C’est parti pour la présentation et l’utilisation assez complète de NoMachine ; 38:28 : AnyDesk… Téléchargement et installation sur nos deux machines virtuelles qui feront le rôle de client/server ✔ ; 41:55 : C’est parti pour la présentation et l’utilisation assez complète de AnyDesk ; 01:05:39 : Courte présentation des versions mobiles Android de ces deux logiciels ; 01:09:04 : Merci et à bientôt ;

Vidéo également disponible sur la page Facebook à cette adresse : https://www.facebook.com/blablalinux/videos/192382358341074/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s